Votre itinéraire vers une audition retrouvée

Un appareillage auditif ne se fait pas en un jour, mais en une succession de plusieurs étapes aussi importantes les unes que les autres. Voici donc le chemin à suivre pour une audition retrouvée.

Etape 1: identifier vos besoins et préparer votre appareillage

Lors du premier rendez-vous, l’audioprothésiste commence par vous poser un certain nombre de questions en rapport avec votre gêne auditive. C’est au cours de cet entretien, essentiel à la qualité de l’appareillage, que vous êtes amené à vous déterminer sur les situations prioritaires dans lesquelles vous souhaitez bénéficier d’une meilleure audition. L’audioprothésiste vous fait ensuite un audiogramme. Ce test le renseigne sur votre capacité à entendre les sons et surtout à comprendre les mots dans différentes configurations, pour déterminer si un appareillage peut améliorer votre confort de vie. Si votre perte auditive justifie l’essai d’un appareillage auditif, l’audioprothésiste vous présente les différentes catégories d’aides auditives et vous explique ce qui les différencie en termes de discrétion, de puissance, de confort et de prix. Si vous décidez d’essayer des aides auditives après ce premier rendez-vous, vous devez vous rendre, au préalable, chez un médecin ORL. Ce dernier s’assurera que l’appareillage est bien la solution adéquate et vous fera, si c’est le cas, une prescription médicale.

Etape 2 : choisir et faire fabriquer vos aides auditives sur mesure

C’est lors du deuxième rendez-vous que vous choisissez le type d’aides auditives que vous allez essayer. Le rôle de l’audioprothésiste est de vous apporter alors toutes les informations nécessaires pour vous permettre de vous orienter vers le type d’aides auditives adéquates. Une fois celles-ci choisies, votre audioprothésiste réalise un moulage de vos conduits auditifs afin de faire fabriquer des appareils sur mesure, pour un plus grand confort et une efficacité maximale.

Etape 3 : régler vos aides auditives et préparer votre essai

Lors de ce rendez-vous, votre audioprothésiste commence par ajuster les appareils à la forme de vos conduits auditifs. Il règle ensuite leur niveau d’amplification, en fonction des tests réalisés lors du premier rendez-vous, pour qu’ils s’adaptent aux différentes ambiances sonores que vous rencontrez dans votre vie quotidienne. Une fois ces réglages effectués, il vous apprend à manipuler les appareils, à les mettre en place, à les enlever... Ces appareils vous sont ensuite prêtés pour que vous puissiez les tester et juger des résultats qu’ils vous apportent dans votre vie quotidienne.

Etape 4 : faire le point après chaque semaine d’essai

Le rendez-vous suivant se déroule environ une semaine plus tard. Vous portez les appareils tous les jours et avez donc une idée précise de ce qui va bien et de ce qui va moins bien. Le rôle de l’audioprothésiste est alors de faire évoluer progressivement les réglages de vos appareils en fonction de vos impressions pour améliorer votre confort.

Etape 5 : juger du bénéfice apporté après essai

Ce n’est qu’à l’issue de plusieurs semaines d’essai que vous prenez votre décision sans aucune contrainte. Vous pouvez décider de garder ou non les appareils qui vous ont été prêtés.

Et après : ne pas oublier toute l'importance du suivi dans le temps

Pour être toujours efficace, l’appareillage auditif doit être régulièrement contrôlé. Votre audition ou vos besoins peuvent varier dans le temps et il est très probable que les réglages soient amenés à être revus. Ces rendez-vous de suivi sont en outre l’occasion d’effectuer un nettoyage complet de vos appareils auditifs. Ces rendez-vous sont entièrement gratuits. Il ne faut pas les négliger, car ils sont essentiels à la bonne adaptation de vos aides auditives dans le temps.